La Boutique Sainte Marie vous propose différentes médailles de Saint Benoît : en plaqué or, en argent massif. Choisissez votre médaille de Saint Benoît parmi notre sélection !

 ...

[Lire la suite...]
Filtrer les résultats

Médaille Saint Benoit - 10 mm
Médaille Saint Benoit - 10 mm
Médailles métal
Médaille Saint Benoit - 18 mm
Médaille Saint Benoit - 18 mm
Médailles métal
Médaille Saint Benoit - 18 mm
Médaille Saint Benoit - 18 mm
Médailles métal
Médaille Saint Benoit - 3 cm
Médaille Saint Benoit - 3 cm
Médailles métal
Médaille Saint Benoît - plaqué or
Médaille Saint Benoît - plaqué or
Médaille plaqué Or
Médaille Saint Benoit - argent
Médaille Saint Benoit - argent
Médailles argent
Médaille Saint Benoît argent émail
Médaille Saint Benoît argent émail
Petits prix
Nos Promotions

Nos Médailles de Saint Benoît

La Boutique Sainte Marie vous propose différentes médailles de Saint Benoît : en plaqué or, en argent massif. Choisissez votre médaille de Saint Benoît parmi notre sélection !

 

Pourquoi prier Saint Benoît ?

Saint Benoît a vécu au Ier siècle après Jésus-Christ et est l’un des plus grands saints, reconnu par les catholiques et les orthodoxes : fondateur des Bénédictins, grand faiseur de miracles, puissant protecteur, patriarche des moines d’Occident. La Règle de Saint Benoît a également impacté jusqu’à la civilisation même de l’Europe médiévale. La médaille de Saint Benoît est répandue dans l’Europe et le Monde entier. Le plus vieux manuscrit faisant référence à la médaille de Saint-Benoît date de 1415.

Saint Benoît est le saint patron des ingénieurs civils, des fermiers, des ouvriers agricoles, des spéléologues, des mourants, des moines, mais aussi des écoliers, des hommes de guerre, des dinandiers et chaudronniers, et aussi du bétail. Saint Benoît était également le protecteur des Capétiens en France.

Saint Benoît fut proclamé saint patron de toute l’Europe le 24 octobre 1964 par le pape Paul VI. Il est annoncé comme « messager de la paix, architecte de l’unité, maître de la culture et de la civilisation, héraut de la foi chrétienne et fondateur du monachisme occidental ». Il est également le saint patron des scouts d’Europe.

Voici donc l’étendue des humains placés sous la protection de Saint Benoît et de la médaille de Saint Benoît.

La médaille de Saint Benoît est très puissante contre les raisons pour lesquelles Saint Benoît est habituellement invoqué. Saint Benoît est prié pour les tentations du mal, le poison, la fièvre, les piqûres d’orties, les maladies inflammatoires, la gravelle, l’érésipèle et la maladie de la pierre. Autant de raisons pour lesquelles porter une médaille de Saint Benoît.

Quel est le pouvoir d’une Médaille de Saint Benoît ?

La Médaille de Saint Benoît a certes une origine ancienne, mais elle ne date pas pour autant de l’époque du grand saint qui vécut au Ier siècle après Jésus-Christ. La plus vieille manifestation de la Médaille de Saint Benoît trouvée date du XIe siècle et concerne la guérison miraculeuse du pape Léon IX lors de sa jeunesse. Il conçut lui-même le premier modèle de la médaille en reconnaissance de sa guérison.

Pourtant, le pouvoir de la médaille de Saint Benoît va au-delà des raisons pour lesquelles on prie Saint Benoît. La médaille de Saint Benoît n’est pas magique, le pouvoir de la médaille de Saint Benoît réside dans Jésus-Christ Lui-même, qui donne la médaille et ses pouvoirs à l’Eglise catholique. La médaille de Saint Benoît agit donc en fonction de la foi de celui qui porte la médaille.

La médaille de Saint Benoît est un sacramental reconnu par l’Eglise catholique.

Les pouvoirs de protection des médailles de Saint Benoît sont par exemple de pouvoir protéger des forces du mal, des accidents, des maladies... La médaille de Saint Benoît a tout particulièrement un grand pouvoir d’exorcisme et de libération des influences démoniaques.

La médaille de Saint Benoît confère de plus des indulgences inconditionnelles pour ceux qui, l’heure de leur mort venue, « l’utilisent, baisent ou tiennent la médaille dans les mains avec vénération ». Une indulgence inconditionnelle est également accordée par la médaille de Saint Benoît si la personne remet son âme à Dieu, reçoit la sainte Eucharistie et fait une bonne confession. Si la personne n’est pas en état de le faire, elle pourra invoquer avec les lèvres ou avec le cœur le Saint Nom de Jésus avec un profond et sincère sentiment de contrition.

Pour obtenir une indulgence plénière grâce à la médaille de Saint Benoît, la personne doit se confesser, recevoir la sainte Communion, prier pour le Saint-Père et à ses intentions dans les grandes fêtes, dont la fête de saint Benoît qui est le 11 juillet. La personne doit également, durant la semaine, prier le saint Rosaire, visiter les malades, enseigner la foi aux enfants, aider les pauvres ou participer à la Sainte Messe, afin d’obtenir une indulgence plénière grâce à la médaille de Saint Benoît.

Le fait qu’une personne ignore ce sacramental de la médaille de Saint Benoît et ne pratique pas sa dévotion ne retire aucunement le pouvoir de la médaille, si cette personne a la foi, car le pouvoir de la médaille de Saint Benoît est conféré par le Christ Lui-même à travers son mandat.

La Médaille de Saint Benoît : analyse

Sur l’envers de la médaille de Saint Benoît, le saint est représenté au centre de la médaille. Il tient dans sa main droite une croix, représentant la puissance salvatrice du Christ et l’œuvre d’évangélisation accomplie par les bénédictins tout au long des siècles. Il tient un livre contenant la sainte Règle de Saint Benoît dans la main gauche.

A droite se trouve une coupe brisée qui, dit-on, avait été empoisonnée par des moines rebelles qui n’aimaient pas Saint Benoît. Cette coupe se brisa et lui sauva la vie quand Saint Benoît fit un signe de croix dessus. A sa gauche se trouve un corbeau, portant une miche de pain empoisonnée que ces mêmes moines essayèrent de donner à Saint Benoît.

Dans la partie centrale de la médaille de Saint Benoît, on y trouve ces mots : « Crux Sancti Patris Benedicti » (La Croix du saint père Benoît). Autour de la bordure est écrit : « Que dans notre mort nous soyons fortifiés par sa présence ». Sous ses pieds sont écrites ces lettres : EX SM CASINO MDCCCLXX (Depuis le sacré Mont Cassin, 1880).

Sur le revers de la médaille de Saint Benoît, on trouve une grande Croix de Saint Benoît, dont vous trouverez l’analyse en bas de cette page dédiée aux Croix de Saint Benoît.

On lit alors sur la médaille de Saint Benoît : « Que la sainte Croix soit ma lumière et que le Démon ne soit pas mon chef. Arrière, Satan. Ne viens pas me conseiller tes vanités. Le breuvage que tu verses est le mal. Bois toi-même tes poisons. Paix ».

 

Si vous possédez déjà votre Médaille de Saint Benoît, nous pouvons vous proposer de choisir parmi nos Croix de Saint Benoît, nos chapelets de Saint Benoît ou encore nos statues de Saint Benoît.